À l’affiche

ATTENTION : Quelques informations importantes sont à lire sur notre page “Partenariat et sponsoring”

La Compagnie des Sables présente, du 16 au 25 mai 2024, sa nouvelle production :

« L’AUBERGE DU CHEVAL BLANC » de Ralph Benatzky

Adaptation et mise en scène : Patrick Charles

Décors : Jean-Daniel Badoux, Eric Guillaume ainsi que les mains adroites de la troupe

Costumes et accessoires : Jacqueline Nater et toute la troupe

Maquillages : Claudine Ansermet

Réservations : Catherine Favre

Distribution :
Nathalie Oberholzer, Lionel Benallaoua, Sacha Wicki, Michèle Gagnaux, Yoann Roulier, Xavier Pitteloud, Joséphine Betschart, Jean-Gaetan Tardino, Patrick Charles, Aurore Iadevito, Stéphane Raymondaz, Anne-Sophie Betschart, Eric Guillaume et Valentin Betschart.

Choeur de 25 chanteurs préparé par Edwige Clot et Alain Devallonné

Musiciens : Dominique Rosset (piano) Claude Meynent (percussions) Aldo Fantauzzi (Basse)

Coach vocale : Catherine Dutoit

Représentations : A 20h le jeudi 16, vendredi 17, samedi 18, jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2024 / A 17h le dimanche 19 mai 2024.

Réservations (dès le 29 avril 2024) au 079 467 95 17 (entre 17h00 et 19h00)

Léopold, maître d’hôtel à l’auberge du Cheval blanc, est éperdument amoureux de sa patronne, Josefa. Mais celle-ci le rabroue constamment, n’ayant d’yeux que pour un de ses fidèles clients, l’avocat Guy Florès. Quand arrive à l’auberge le Marseillais Napoléon Bistagne, accompagné de sa fille Sylvabelle, Léopold le prend immédiatement en sympathie, car Bistagne est en procès pour une sombre affaire de brevet plagié, et l’avocat de son adversaire est justement maître Florès… s’en suivront de nombreux quiproquos et des personnes totalement burlesques apparaîtront encore.

*** INFO COMPLÉMENTAIRE ***

Pour information, nous organiserons le vendredi 19 avril 2024 un SOUPER DE SOUTIEN qui se tiendra à la grande salle de Chavannes-le-Chêne.

En voici les détails.

Qui sommes-nous ?

Issue de la fête des Mild’Yv (les mille ans d’Yvonand), la Compagnie des Sables accueille les adeptes de la scène qui souhaitent se frotter à un travail de fond pour faire naître de l’effort la récompense de spectacles de qualité…

Au sens juridique, nous sommes une association à but non lucratif ! Ce qui veut littéralement dire que le bénéfice n’est pas le but de notre groupe.

Quel est-il alors ? Mais de partager entre passionnés les plaisirs de la scène, de cultiver l’amitié qui nous unit, de défendre avec ferveur les textes que nous avons choisi de présenter à nos spectateurs, d’écarter toute forme de vedettariat au profit d’un esprit de troupe valorisé au maximum, de passer suffisamment de temps sur la préparation d’un spectacle afin d’offrir le meilleur…

La Compagnie des Sables fait partie de la Fédération Suisse des Sociétés de Théâtre Amateur (FSSTA).

Notre compagnie, basée à Yvonand, à ce jour s’est produite dans son fief, mais aussi à quatre reprises à Ballaigues, accueillie par la société de jeunesse, une fois à Orzens et une autre à Corgemont (JU).

Elle propose, à un rythme bisannuel, des spectacles dont le style et la forme sont très variés.

L’association répond aux exigences statutaires et est gérée par un comité conduit par son président Stéphane Raymondaz.

L’assemblée générale est constituée de tous les membres qui s’acquittent de leur cotisation qu’ils soient sur les planches ou non.

Si la troupe accueille toute nouvelle candidature avec intérêt, elle ne peut cependant proposer un rôle qu’en fonction des besoins des distributions de chaque pièce montée.

Les candidats s’engagent à adopter les principes fondamentaux de la troupe basés sur l’entraide mutuelle, la chaleur de l’amitié partagée, la volonté de l’effort prolongé, la patience qui mène au but…

Comité actuel :

Président : Stéphane Raymondaz
Caissier : Eric Favre
Secrétaire : Cécile Delisle
Membres : Anne-Sophie Betschart, Jean Tardino, Jean-Daniel Badoux, Patrick Charles

Un peu d’histoire

La Compagnie des Sables est directement issue de la célébration festive des mille ans de la localité d’Yvonand en 2011.

Pour l’occasion, ce ne sont pas moins de 18 jours de fête que le comité d’organisation avait programmés, sorte de petit festival mêlant musique en tous genres, théâtre, humour, variété, sport, danse, exposition artistique, sport, danse, performances et j’en passe.

Le clou de la fête était un spectacle théâtral, choral, mêlant les générations, né sous la plume de Michel Bühler, joué sous chapiteau, intitulé « Quelques pas sur le sable ». L’intrigue fantaisiste bien qu’inspirée de faits historiques, traversait les époques en écorchant au passage l’actualité, regroupant environ 130 participants entre les acteurs, les chanteurs, les musiciens, les enfants. Une quinzaine de comédiens n’ont pas voulu que le rideau tombe définitivement à l’issue de la dernière représentation.

Une troupe de théâtre amateur est donc née, adoptant un statut juridique, qui allait perpétuer le plaisir de la scène dans la bourgade lacustre.

Une troupe amateur parmi d’autres, pourrait-on penser, et elles sont relativement nombreuses et aguerries dans le Nord vaudois !

En quelques années d’existence, la troupe a pourtant prouvé qu’elle était capable de relever le défi et ceci en misant sur la diversité de la programmation qu’elle offre à son public.

Quand on va découvrir une production la Compagnie des Sables, on ne sait jamais ce qu’elle nous réserve !

Soucieuse de peaufiner ses représentations jusque dans le moindre détail, de chercher la qualité plutôt que la quantité, de ne pas s’épuiser trop rapidement, la Compagnie ne foule les planches que tous les deux ans.

Si le premier spectacle proposé en 2013 relevait de la comédie de boulevard à la mode anglo-saxone avec « Impair et Père » de Ray Cooney, en 2015 on s’attaquait à une pièce plus subtile. Avec ce « Croque-Monsieur » (Marcel Mithois), on parlait d’argent, de milieux parfois sordides, le tout sous la couverture d’un humour un peu grinçant et décapant.

En 2017, nous osions nous confronter à un texte du XVIIIe siècle avec « Baroufe à Chioggia ». Une pièce de Goldoni, peinture sociale de son siècle qui tend un miroir au nôtre. Ce n’était pas moins de 18 acteurs et 3 musiciens qui se poursuivaient, se croisaient, s’invectivaient pour le plus grand plaisir des spectateurs qui ont plongé avec délices dans la verve d’un autre temps.

En 2019, nous nous attaquions à un texte de Françoise Dorin, « L’Intoxe », une comédie douce-amère, sorte de conte d’actualité, sur l’agressivité de notre monde ! Un système ingénieux de décors nous permettait de passer à la vitesse de l’éclair d’un lieu à un autre !

Après une pause Covid bien involontaire, en 2022 c’est un challenge de taille qui nous attendait, avec « Calamity Jane », un spectacle western qui se jouera pratiquement à guichets fermés pendant dix représentations EN PLEN AIR, aux Vursys à Yvonand courant juin. Pas un seul jour de pluie, le temps clément a été avec nous, ainsi que l’enthousiasme des spectateurs.

Et voici qu’arrive maintenant la production 2024… qu’allions-nous proposer à nos fidèles spectateurs ? Notre metteur en scène Patrick Charles nous a lancé un nouveau challenge : une opérette, ou plutôt un spectacle musico-théâtral, qui parlera à beaucoup de monde, mais qu’il a remis au goût du jour, avec sur scène musiciens, chanteurs, choristes, et acteurs… ce sera “L’auberge du Cheval Blanc”.

Rendez-vous sur la page « A l’affiche »…